top of page
  • Photo du rédacteurJL Portage

4 astuces pour adopter une mentalité pro-croissance (pourquoi votre activité sera plus forte)


Un écran de tablette qui montre un graphique en croissance

Dans le monde de l’entrepreneuriat comme dans la vie, faire face à des problématiques fait partie du quotidien… Impayés, pénurie de client ou le contraire, burn out, fatigues et plein d’autres revers composent la journée type de nombre d’entrepreneurs. Or, si nous sommes tous à un moment donné confrontés à ces problématiques, force est de constater que les réactions que nous adoptons nous cantonnent à des résultats très différents. Quand certains se sentent diminués suite à un “échec”, d’autres le transforment en force. Pourquoi ? Comment ? C’est ce que nous cherchons à transmettre avec cet article qui a pour but de vous résumer en quelques lignes le concept de mentalité “fixe”et “de croissance” qui vous aideront sûrement à mieux vous adapter à votre quotidien.


Conceptualisé par le psychologue Carol Dweck, le concept de mentalité “fixe”et de “croissance” fait référence à deux visions du monde opposées : Quand la mentalité fixe met en place une comptabilité immuable de ses qualités et défauts, la mentalité de croissance vise avant tout à renforcer et compléter ses qualités.


Bien sûr, si vous avez actuellement une vision figée des choses, il peut être difficile de s’en détacher. “Plus on pratique un état d’esprit fixe, plus il devient fort”. Mais, de la même manière que vous pouvez lentement vous efforcer d’appliquer un état d’esprit fixe à chaque revers que vous rencontrez, vous pouvez aussi adopter progressivement un état d’esprit de croissance. Pour vous aider de manière pratique, JLPortage vous file donc 4 astuces à mettre en pratique pour vous améliorer :


Apprenez à écouter votre ressenti intérieur


Écoutez attentivement cette voix [intérieure] qui se manifeste dans les moments difficiles. Que vous dit-elle ?  Vous sentez-vous vaincu au premier signe d’un défi ou vous sentez-vous revigoré pour le relever ? Vous battez-vous lorsque vous faites une erreur ou vous concentrez-vous sur ce que vous ferez mieux ou différemment plus tard ? Si vous remarquez que vous avez tendance à réagir avec une attitude figée, tentez une approche de croissance, qui vous permettra d’aborder les problèmes avec curiosité et optimisme. La prochaine fois – vous trouverez peut-être une solution, ou un moyen de résoudre le problème, un peu plus facilement. Cet état d’esprit est parfaitement résumé par cette citation de Mandela : “Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends !


Recherchez un feedback constructif


L’écoute, la recherche et l’intégration des réactions de vos clients sont également essentielles à un état d’esprit propice à la croissance. Certains clients peuvent vous faire des critiques plus constructives que d’autres, et c’est en apprenant à faire la différence que vous passerez à un état d’esprit axé sur la croissance. Un feedback constructif concerne vos actions ou le résultat de votre travail. Il ne remet pas en cause votre sentiment d’identité ou votre valeur. Il indique simplement que certaines choses peuvent être améliorées…


Prenez le contrôle de la situation.


Ne pratiquez pas la politique de l’autruche en supportant le cumul des frustrations qu’une situation difficile aura engendrée. En effet, cela reviendrait à avouer que vous ne méritez pas de meilleures conditions. La prochaine fois que vous vous sentirez coincé, les questions suivantes vous aideront à envisager votre situation avec une perspective de croissance :


  • Quelles sont les choses dans mon business que je choisis de ne pas tolérer plus longtemps ?

  • Quelles sont les actions de mon côté qui conduisent aux résultats dont je ne suis pas satisfait ?

  • Quels sont les résultats que je souhaite obtenir ?

  • Quelles sont les stratégies utilisées par les personnes qui obtiennent ces résultats souhaités dans mon domaine de travail ?

  • Qu’est-ce que je peux en apprendre ?

  • Quelle est la première stratégie que je vais mettre en œuvre aujourd’hui pour changer le résultat ?


Sachez vous entourer des bonnes personnes


Les gens ont un impact énorme sur votre vie, et ces gens comptent.

Il y a une citation de Jim Rohn qui dit: “Vous êtes la moyenne des cinq personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps.” Quand on y pense, savoir avec qui on passe son temps est donc important pour le succès de son entreprise. Il y a les gens qui vous élèvent et ceux qui vous privent de votre positivité et de votre énergie.

Quand vous voyez les choses sous cet angle, vous réalisez combien il est important de garder votre “réseau proche”. Ce n’est pas le nombre d’amis et de mentors ou de relations  que vous avez qui compte, c’est la qualité. Nous vous avons donc dressé ici 4 profils “qualité” à avoir dans son carnet d’adresse :


  1. Une personne qui a réussi dans votre domaine – Quelqu’un qui a été là, qui a fait le travail et qui a réussi. Vous voulez quelqu’un qui a déjà rencontré des problèmes plus importants et  qui peut vous aider à résoudre certains des problèmes qui vous attendent.

  2. Un mentor – Il ne doit pas nécessairement s’agir d’un mentor spécialisé  mais simplement de quelqu’un que vous pouvez appeler lorsque vous avez besoin de vous faire entendre. Lorsque les choses deviennent vraiment difficiles au niveau business et que vous avez besoin de vous défouler ou de vous faire porter par quelqu’un.

  3.  Un facilitateur juridique/comptable/administratif – Vous aurez besoin de ce professionnel qui pourra vous permettre de vous concentrer sur votre corps métier tout en ayant l’esprit tranquille car les problèmes que vous aurez rencontrés seront résolus de manière professionnelle. Par exemple, chez JL Portage, nous avons à cœur d’aider et soutenir les indépendants en leur proposant un statut qui réduit leur charge de travail tout en assurant leur sécurité administrative et financière.



Vous avez aimé cet article et vous souhaitez reprendre votre activité sur de bonnes bases ?

Vous êtes indépendant ? Informaticien ?


JL Portage vous propose de passer au portage entrepreneurial et de récupérer 84% de votre chiffre d’affaires en rémunération nette avant impôts. 

Comments


bottom of page